Chauffage

Comment choisir le bon système de chauffage ?

Le chauffage de votre habitation est une dépense importante puisqu’il représente environ 60 % de votre facture énergétique. Choisir le bon système de chauffage est donc essentiel !

En construction comme en rénovation, le chauffage est un dispositif de confort essentiel pour le logement, car il procure un bien-être thermique à ses occupants. Il existe plusieurs types de systèmes de chauffage et ils sont regroupés en 5 grandes catégories :

  • Le chauffage électrique.
  • Le chauffage par chaudières à fioul, gaz et bois
  • Le chauffage au bois
  • Le chauffage solaire
  • Le chauffage par pompe à chaleur

Thalius, votre partenaire en rénovation, vous aide à remplacer votre système de chauffage par des équipements plus économiques et écologiques. Suivez le guide !

Pourquoi changer votre système de chauffage ?

Depuis l’an 2000, de nouveaux systèmes de chauffage sont apparus qui consomment beaucoup moins d’énergie que ceux des années précédentes. Le chauffage au bois est devenu plus performant, le chauffage électrique est devenu plus efficace, les chaudières à gaz ou à mazout sont maintenant à condensation, les pompes à chaleur sont une véritable réussite technique et le chauffage solaire connaît ses premiers succès… Une bonne idée de remplacer un vieux système de chauffage cher et polluant par un nouvel équipement économique et écologique.

Si le prix de l’électricité augmente régulièrement, le prix des énergies fossiles s’envole ! Le prix du pétrole et du gaz augmente régulièrement et il devient de plus en plus difficile de se chauffer avec ces énergies coûteuses en plus d’être trop polluantes.

Rénover vos systèmes de chauffage vous permet de :

  1. De réduire votre facture énergétique. Le choix d’un système de chauffage efficace et performant vous permettra de réaliser de grosses économies d’énergie.
  2. Avec des appareils modernes et des solutions de chauffage à distance, vous pouvez gérer votre consommation en fonction de votre présence. Non seulement vous réduirez votre facture mais vous améliorerez également votre confort quotidien.
  3. Remplacer un système de chauffage vétuste et mal entretenu par un système plus moderne vous permettra de bénéficier d’une chaleur diffuse dans votre logement et d’un confort thermique.
  4. Isoler votre maison pour un meilleur confort
 

Cependant, le système de chauffage ne suffit pas pour se sentir bien dans son logement ! Il est impératif que l’isolation soit de bonne qualité et que les ouvertures soient au minimum en double vitrage (fenêtres, Velux, portes-fenêtres, baies vitrées, porte d’entrée). C’est pourquoi Thalius recommande de réaliser un audit de votre logement avant de vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique, car une bonne isolation peut vous permettre d’installer un chauffage très économique.

quel système de chauffage

Comment choisir son système de chauffage ?

Pour faire le bon choix, il est indispensable de lister les contraintes techniques de votre logement, vos besoins en chauffage et vos contraintes budgétaires, d’installation et d’utilisation.

1- Posez-vous les bonnes questions et préparez votre travail :

Chaque famille a son propre mode de vie et ses habitudes de consommation. Les questions à se poser sont les suivantes :

– La maison est-elle bien isolée ?

– La maison est-elle occupée pendant la journée ou seulement en fin de journée ?

– Souhaite-t-on conserver certains équipements actuels (radiateurs à eau d’une chaudière) ?

– Quelles sont les contraintes techniques pour changer les équipements de chauffage ?

– Quel est le budget que vous souhaitez allouer à votre nouvel équipement de chauffage ?

– Sur quelle période souhaitez-vous amortir votre investissement ?

– Souhaitez-vous un équipement de chauffage à énergie renouvelable ?

– Souhaitez-vous piloter votre système de chauffage à distance pour réduire sa consommation ?

 

2- Connaître vos besoins en chauffage :

Le système installé sera différent selon que vos besoins en chauffage sont permanents pour une résidence principale ou occasionnels pour une résidence secondaire par exemple. Pour un besoin fréquent, on opte généralement pour une chaudière ou des radiateurs électriques de dernière génération pilotés par des programmateurs par surface habitable. Pour un besoin plus occasionnel, les radiateurs électriques programmables sont un bon compromis, plus simple et donc moins cher à l’achat avec une consommation raisonnable.

 

3- Définir le type de travaux de chauffage à réaliser :

Changer le système de chauffage consiste soit à remplacer l’appareil de chauffage (chaudière, poêle, insert…) par un nouveau tout en conservant une partie des équipements comme les radiateurs ou un système de gaines ventilées. Soit à remplacer l’ancien équipement par un nouveau, en supprimant complètement l’ancien équipement.

4- Coût d’installation et d’utilisation :

L’installation du nouveau système de chauffage a un coût, il vous faudra donc réfléchir au budget que vous souhaitez allouer à ces travaux. Heureusement, de nombreuses aides financières sont à votre disposition dans le cadre de la transition énergétique. Bien entendu, Thalius peut vous aider à les obtenir.

Le coût de fonctionnement d’un nouvel équipement de chauffage peut vous permettre de réduire considérablement vos factures d’énergie… jusqu’à 75 % !

Quels sont les différents types de chauffage ?

Chauffage électrique

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique par convecteur (communément appelé grille-pain) : Un équipement ancien, très peu efficace, dont la vente est désormais interdite.

Chauffage électrique par radiateur : Un chauffage par panneau rayonnant très performant, il est parfait même pour les grandes pièces.

– Chauffage électrique par radiateur à inertie fluide ou sec : Un radiateur dont l’énergie est transférée dans un matériau tel que la céramique, la pierre naturelle, la brique ou la fonte qui diffuse lentement et longtemps une chaleur douce et agréable.

– Chauffage électrique par le sol, les murs ou les plafonds : Un système de chauffage qui distribue la chaleur à travers un circuit de câbles à résistance thermique dans le sol, le plafond ou les murs. C’est une solution efficace pour la rénovation.

– Chauffage par chaudières à mazout, gaz et bois : Prime à la conversion des chaudières

– Chaudières au fioul : Interdites à la vente dans les bâtiments neufs, elles sont remplacées par les chaudières Biofioul.

– La chaudière à gaz : Interdite à la vente pour les constructions neuves, elle est remplacée par la chaudière gaz à condensation.

– La chaudière à bois “biomasse” : Un équipement dont les combustibles sont à base de bois : granulés, briques de bois et bûches de bois.

– La chaudière électrique : Une chaudière qui est installée dans un endroit où il n’est pas possible d’installer un autre type de chaudière.

Chauffage par chaudières à mazout, gaz et bois

Prime à la conversion des chaudières

– Chaudières au fioul : Interdites à la vente dans les bâtiments neufs, elles sont remplacées par les chaudières Biofioul.

– La chaudière à gaz : Interdite à la vente pour les constructions neuves, elle est remplacée par la chaudière gaz à condensation.

– La chaudière à bois “biomasse” : Un équipement dont les combustibles sont à base de bois : granulés, briques de bois et bûches de bois.

– La chaudière électrique : Une chaudière qui est installée dans un endroit où il n’est pas possible d’installer un autre type de chaudière.

chaudière

Le chauffage au bois

– La cheminée : Pas du tout efficace pour le chauffage et très polluante, elle est appréciée pour une agréable flambée de temps en temps.

– La cheminée à foyer fermé (insert) : Un équipement qui devient efficace et économique. Il permet d’optimiser le rendement d’une cheminée existante ou nouvelle. Moins polluant qu’une cheminée à foyer ouvert, l’insert ou foyer fermé permet de chauffer la pièce où il se trouve, mais aussi par un système de bouches de chaleur, des pièces plus éloignées. Un insert permet de conserver un fond de chaleur plus longtemps puisque les bûches se consument moins vite.

– Le poêle à bois : Appareil design et efficace, il prend place dans les foyers grâce à un excellent rendement. Le poêle à bois offre un rendement assez élevé (70 à 80% pour les modèles à bûches, et plus de 85% pour les modèles à granulés). Les poêles à bois ou à granulés existent en de nombreux modèles : poêle à accumulation en fonte et matériaux réfractaires ; poêle à granulés classique à alimentation automatisée ou non ; poêle hydraulique couplé au circuit hydraulique d’un chauffage central….

– La chaudière à bois biomasse : Une chaudière qui utilise le bois comme combustible. La chaudière à bûches ou à granulés permet de chauffer efficacement la maison et de chauffer l’eau sanitaire. Dans la version à bûches, le chargement est manuel. En version pellets ou copeaux, le chargement est généralement automatique pour plus d’autonomie. Une vis sans fin et un système d’aspiration amènent les granulés ou les copeaux depuis leur lieu de stockage jusqu’à la chaudière. Dotées d’un excellent rendement, les chaudières automatiques, notamment à granulés, produisent peu de cendres et émettent peu de polluants.

Le chauffage solaire

Qu’est-ce qu’un chauffage solaire ? Le chauffage solaire est un système économique et écologique, qui permet de chauffer son habitation avec l’énergie du soleil, captée par des panneaux solaires (souvent installés sur le toit). Il peut fournir entre 40 et 70% de l’eau chaude sanitaire, et entre 25 et 50% des besoins en chauffage.

 

La chaleur récupérée est utilisée pour chauffer un fluide, appelé fluide caloporteur, qui est ensuite distribué dans les canalisations de votre maison. La chaleur stockée peut être transmise dans un plancher chauffant, dans des radiateurs ou dans des murs chauffants. Plusieurs systèmes existent pour chauffer votre maison avec le chauffage solaire ! Nous allons vous en présenter deux :

 

  1. Système solaire combiné (SSC) : ce système permet de répondre à une partie des besoins en chauffage, mais surtout aux besoins en eau chaude sanitaire de la maison. Pour utiliser ce système, vous devez disposer d’un circuit de chauffage central.
  2. Le plancher chauffant solaire direct (DFS) : contrairement aux autres systèmes de chauffage solaire combiné individuel, ce système de chauffage ne stocke pas la chaleur dans un réservoir. Elle arrive directement dans les tuyaux, sous le plancher, et c’est la dalle de béton qui va conserver la chaleur.

– Panneaux solaires thermiques : Un équipement de chauffage qui capte l’énergie solaire pour alimenter des convecteurs ou un plancher chauffant via une chaudière. Le rendement est encore faible et convient à la mi-saison.

– Les panneaux photovoltaïques : C’est un équipement souvent installé sur le toit dont l’énergie est transformée en électricité. Il n’est pas possible de produire de la chaleur pour l’ensemble d’un logement. Seule une petite pièce comme un bureau peut être desservie par l’électricité solaire pour la chauffer.

chauffage solaire

Le chauffage par pompe à chaleur

– La pompe à chaleur air/air : Elle transforme les calories présentes dans l’air en chaleur ventilée.

– La pompe à chaleur aérothermique air/eau : Elle transforme les calories de l’air en énergie pour l’eau chaude d’un circuit de radiateurs.

– La pompe à chaleur géothermique : Elle capte l’énergie dans le sol à une profondeur de 1m ou plus, dans un puits (100m). La pompe à chaleur permet d’exploiter les calories du sol et de les transformer en chaleur ou en froid. En fonction des besoins de chauffage/refroidissement, la pompe à chaleur peut être plus ou moins puissante.

– La pompe à chaleur hydrothermique : Cet équipement fonctionne avec l’énergie de l’eau d’un cours d’eau ou d’une nappe phréatique.

Connaître ses contraintes pour rénover son chauffage

Les contraintes techniques sont souvent dictées par le système de chauffage existant. Si vous n’envisagez pas de rénovation lourde, vous avez intérêt à limiter les coûts en optant pour un système de distribution de chaleur point à point (radiateurs électriques, système de distribution de chaleur à partir d’un poêle à bois ou à granulés par des gaines dans les combles…).

Contrainte n°1 : Une maison déjà équipée d’un chauffage central par radiateurs ou par plancher chauffant.

Selon l’état de cette installation, elle peut être conservée ou non. Quel est l’avantage de la conserver ? Les radiateurs et le réseau de plancher chauffant déjà installés peuvent être réutilisés si vous optez pour l’installation d’une chaudière basse température.

Contrainte n°2 : Une maison déjà équipée de radiateurs électriques

Les radiateurs d’aujourd’hui n’ont plus grand-chose à voir avec ceux d’antan. Les radiateurs à inertie actuels consomment beaucoup moins que leurs prédécesseurs pour une meilleure efficacité de chauffage. Renouveler ces radiateurs peut être la solution, à moins d’opter pour un autre système de chauffage : poêle à bois ou à granulés, ou encore pompe à chaleur.

Contrainte n°3 : Une maison équipée uniquement d’une cheminée

Dans les maisons très anciennes, le chauffage était uniquement assuré par une cheminée souvent ouverte. Si c’est votre cas, vous devrez prévoir l’installation d’un système de chauffage complet. Conseil : La cheminée existante peut être conservée pour le plaisir ou comme chauffage d’appoint en mi-saison et l’installation d’un insert est rapide et peu coûteuse.

Contrainte n°4 : Changement de système de chauffage lors d’une rénovation

Le choix du système de chauffage dépend également des contraintes techniques de la rénovation. En effet, si vous prévoyez des rénovations lourdes, notamment la rénovation du sol, vous pouvez installer un système de chauffage au sol pour plus de confort et sans trop de frais supplémentaires. Si vous ré-isolez complètement votre maison par l’intérieur, vous pouvez opter pour l’installation d’un système de chauffage central qui sera intégré dans les murs pendant les travaux.

Thalius vous propose son aide et son expertise pour la rénovation de votre système de chauffage.

Obtenez votre devis

Profitez d’un devis gratuit ! Notre équipe vous recontactera sous 48h maximum.